Démarche Qualité

LA POLITIQUE QUALITÉ au Centre Hospitalier du Tonnerrois

Les principales orientations de la politique qualité du Centre Hospitalier sont :

• Le développement des évaluations des pratiques professionnelles, l’analyse des résultats, la mise en place de réajustements afin d’obtenir une amélioration continue de la qualité de la prise en charge du patient et du respect de ses droits

• L’investissement des professionnels de santé concernant les renseignements du dossier patient

• L’engagement de l’encadrement dans le management de la qualité pour prévoir, décider des actions à mettre en œuvre et réagir après l’évaluation des actions accomplies

• La mise en œuvre d’une politique de coordination des vigilances sanitaires et d’une gestion globalisée des risques.

• L’implication des usagers et la valorisation de leur rôle dans les différentes instances et réunions tenues pour la mise en œuvre des actions qualité en leur donnant un rôle correspondant à leurs attentes.

• L’amélioration des prescriptions médicales. 

• La mise en place d’indicateurs avec des tableaux de suivi pour prioriser les actions.

• Le renforcement, au sein de l’institution, des rôles du Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales du Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition et du Comité de Lutte contre la Douleur. 

 

Pour cela la politique qualité s’appuie sur une organisation :

• Un comité de pilotage présidé par le directeur de l’établissement.
Le comité de pilotage de la qualité et gestion des risques a pour mission d’entretenir la dynamique de la démarche jusqu’au stade de mise en place des actions d’amélioration et de se porter garant de la méthodologie employée. Il coordonne la préparation de l’auto-évaluation, l’organisation de sa conduite, le respect des calendriers et la validation méthodologique des résultats. Il a un rôle d’alerte en cas de non respect des travaux à produire. La participation de l’usager est concrétisée.

 

• Une cellule de gestion des fiches de signalement d’évènements indésirables
Elle se réunit une fois par mois pour traiter toutes les fiches de signalements d’évènement indésirables.

 

 

Méthodologie de travail choisie 
10 groupes de travail multi-professionnels (médecins, soignants, médico-techniques, administratifs, personnels techniques) se mobilisent pour :

• Etablir une première auto-évaluation interne, le "diagnostic qualité", afin d'établir un état des lieux précis de la situation de l'établissement au regard des références et critères du manuel de certification (édition 2007).

L’objectif étant de mettre en exergue les points forts et les points à améliorer.
En respectant les consignes de la HAS, la cotation (A, B, C, D) des critères traités a été établie par la cellule qualité et les responsables de groupes.
Les résultats ont permis d’établir les plans d’actions. Les actions priorisées sont celles qui permettent  d’amélioration une cotation D ou C à une cotation supérieure.

• Proposer des plans d'actions d'amélioration de la qualité et les faire valider par le comité de pilotage.

 

Un groupe évaluation des pratiques professionnelles (EPP) géré par la commission médicale traite les actions qui requièrent des compétences médicales.

Afin de garantir un degré suffisant d’engagement dans les démarches d’évaluation des pratiques professionnelles, un nombre minimum de programmes ou d’actions  est exigé pour chacune de ces références. Ce nombre varie selon la taille de l’établissement de santé et le nombre de prise en charge ou activités.

La politique qualité ne se limite pas au service qualité et gestion des risques, mais encourage la participation de tous les acteurs de l’établissement y compris les usagers. Le Centre Hospitalier de Tonnerre s’engage à l’évaluation du service rendu afin d’accroître la satisfaction des patients par l’amélioration des processus de soins et s’assure que les soins apportés sont les plus adaptés en terme de traitement et d’efficience pour le patient.

L’évolution de la démarche induit des actions en plus des documents.

Enfin, conduire un projet qualité suppose l’évaluation des attentes des patients et des professionnels, de fixer de nouveaux objectifs et d’en évaluer le niveau de réalisation. Aujourd’hui l’ère est au développement de la culture d’évaluation dans nos pratiques professionnelles.

Prochaine évaluation : mai 2014