Une Histoire

 

La Maison Départementale de Retraite de l’Yonne est située à Auxerre, ville de 40 000 habitants, préfecture de l’Yonne, située à égale distance de Paris et de Dijon.

 

La MDRY est l’héritière d’une longue tradition humaniste : elle succède à un grand nombre d’établissements qui ont illustré, à travers les siècles, le sens social des Auxerrois. Ce sont en effet les citoyens d’Auxerre qui réorganisèrent en 1188 l’ancien hospice des “Grandes Charités” dont l’origine remontait à Saint Pèlerin : cet Etablissement absorbant rapidement les petits hôpitaux des paroisses, ne cessa de se développer.

Après la disparition en 1614 de l’hospice de Saint-Germain, qui eut son heure de célébrité, ce fut également le peuple d’Auxerre, réuni en assemblée générale, qui décida  le 28 mars 1675 la création de “l’Hospice du Panier Vert” bientôt remplacé par “l’Hôpital Général” de la route de Paris. Les révolutionnaires ne manquèrent pas, bien sûr, d’assurer le fonctionnement normal de la “maison d’humanité”, de même que, sous diverses formes, tous les régimes postérieurs : empires, monarchies, républiques… 

En 1894, le Conseil Général instaura “l’Etablissement Départemental d’Assistance” qui s’installa en 1906 dans les bâtiments de la route de Toucy nouvellement construits pour devenir ensuite la “Maison Départementale de Retraite de l’Yonne”.

 

Depuis lors, l’établissement n’a cessé de s’agrandir et de se moderniser.

 

 

DE NOS JOURS 

 

 

En 2001, La Maison de retraite départemental de l'Yonne devient établissement d'hébergement de personnes dépendantes.

En 2009, elle ouvre une résidence dédiée à la maladie d'Alzheimer avec 60 lits d'hébergement et 15 places d'accueil de jour.

En 2010, le Foyer a signé son premier contrat pluriannuel d'objectif et de moyens.

En 2011 36 lits de soins de longue durée sont transférés du centre hospitalier d'Auxerre à la Maison de retraite départementale de l'Yonne.

En 2015, est prévu l'ouverture d'une residence de 100 lits: Champlys 2.